29 juin 2007

Internet sans argent.

COLLECTIVISATION ORIGINELLE

Sortir de l’idée que la vie est un combat est le premier combat.

Les solidarités qui ont été à l’origine de l’espèce humaine doivent se réveiller. C’est en élevant leurs petits en commun que nos ancêtres ont pu atteindre un degré de collectivisation qui ne se trouve que chez les abeilles, les fourmis et les termites.

 

CANNIBALISMES ANCIENS

Nous appelons anthropophagie le fait de consommer la chair humaine. Le cannibalisme est une forme religieuse d’anthropophagie. Ceux qui consomment partagent une supériorité. Des religions cannibales ont existé un peu partout. Nous faisons référence ici à des évènements antérieurs au développement de l’écriture et que la paléontologie et l’archéologie récentes rendent plus fiables que les préjugés transmis par nos livres. Nos sciences humaines négligent le cannibalisme comme le malade mental néglige l’origine précise de ses traumatismes. Pour éviter les absurdités de nos sociétés d’aujourd’hui il nous faut bien comprendre les racines du mal. Que les capacités de communication psychique humaine soient arrivées à cette ritualisation symbolique extrême qu’est le cannibalisme doit nous faire réfléchir. Par exemple, nous savons aujourd’hui que le cannibalisme facilita l’expansion des esclavagismes concrets. Des empires exploiteurs d’autrui purent se présenter comme des « pacificateurs ».

 

ESCLAVES PSYCHIQUES DE L’ARGENT

La puissance de nos médias nous plonge dans une aliénation mentale généralisée qui sévit depuis l’époque où le cannibalisme et l’esclavagisme concret modelèrent nos psychismes collectifs. Le dynamisme médiatique d’aujourd’hui peut apporter les instruments pour contrer la dictature de l’argent. Dans le développement d’Internet gratuit se joue une chance pour l’humanité future d’échapper aux aliénations. Les solidarités qui ont été à l’origine de l’espèce doivent se réveiller pour nous sortir des fatalismes collectifs qui nous permettent de supporter avec cynisme l’exploitation de nos congénères.

 

 

Pour savoir plus,

Site du même auteur :http://pagesperso-orange.fr/terwa.koyo/misejour

 

Posté par Perico à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Internet sans argent.

Nouveau commentaire